Mot de passe oublié

Mot de passe oublié

S’il vous plaît entrez l’adresse e-mail de votre compte ci-dessous. Un code de vérification vous sera envoyé. Une fois que vous aurez reçu le code de vérification, vous serez en mesure de choisir un nouveau mot de passe pour votre compte.

5ème édition du forum panafricaine aux Comores du 18 au 22 octobre 2023

Le président du Mouvement Panafricain des Leaders, M. Lading Biaye, et la chargée de communication du Forum Panaméricaine, Mme. Yao Carine, ont atterri aux Comores avec un objectif clair en tête : l’organisation de la 5ème édition du Forum Panafricain. Prévue du 18 au 22 octobre 2023, cette rencontre d’importance majeure aura pour thème « L’agenda 2063 de l’Union Africaine et le rôle de la jeunesse africaine ».

Cette annonce suscite l’enthousiasme et l’anticipation, car le Forum Panafricain est devenu un rendez-vous incontournable pour les leaders et les jeunes talents africains désireux de contribuer à la croissance et au développement de l’Afrique. En mettant en avant « l’agenda 2063 de l’Union Africaine », le Forum s’attaque à une question cruciale : comment façonner un avenir meilleur pour le continent africain ?

L’agenda 2063 de l’Union Africaine est un plan stratégique ambitieux qui vise à transformer l’Afrique d’ici 2063. Il met l’accent sur des domaines clés tels que l’intégration continentale, la paix et la sécurité, la gouvernance, l’économie, l’éducation, la santé, la culture et la jeunesse. La participation active de la jeunesse africaine dans la réalisation de ces objectifs est essentielle, d’où le sous-thème du Forum qui se penchera sur « le rôle de la jeunesse africaine ».

L’arrivée de M. Lading Biaye et de Mme. Yao Carine aux Comores marque le début des préparatifs pour ce forum d’envergure continentale. Ils apportent avec eux une richesse d’expérience et de connaissances, ainsi qu’une passion inébranlable pour le développement de l’Afrique. Leur présence aux Comores ne fait que renforcer l’engagement en faveur d’un avenir prospère pour l’Afrique.

Le 5ème Forum Panafricain promet d’être une plateforme de réflexion, de partage d’idées et d’inspiration pour les jeunes africains, ainsi qu’une opportunité pour les leaders de discuter de l’avenir de l’Afrique. Des intervenants de renom, des ateliers interactifs, des sessions de réseautage et des débats constructifs sont au programme. Tous les participants auront l’occasion de contribuer à la discussion sur la manière de concrétiser l’agenda 2063 de l’Union Africaine et de renforcer le rôle de la jeunesse africaine dans cette entreprise.

L’organisation du 5ème Forum Panafricain aux Comores est un événement d’une importance capitale pour le continent. Il offre l’opportunité de construire un avenir meilleur pour l’Afrique, en capitalisant sur la diversité des talents, des compétences et des idées de la jeunesse africaine. Restez connectés pour plus d’informations sur cet événement majeur et préparez-vous à participer à une conversation transformative sur le devenir de l’Afrique en octobre 2023.

M. Mohamed HALIDI, un ambassadeur comorien distingué au Concours Génies en Herbe OHADA

M. Mohamed HALIDI, plus connu sous le nom de Lebaro, actuellement en fonction en tant que secrétaire général du Club des Amis de la Jeunesse Comorienne (CAJC), vient une fois de plus de hisser bien haut les couleurs des Comores et de son club. En effet, son excellence intellectuelle a été récompensée lors de la phase préliminaire qui s’est déroulée à l’IUT.

M. HALIDI a récemment été sacré comme le meilleur candidat de la 14ème édition du Concours international Génies en Herbe OHADA. Cette prestigieuse compétition met en lumière des esprits brillants et créatifs venant de divers horizons. Le retour de cet ambassadeur de l’intelligence au pays est prévu dans les prochaines 24 heures.

L’annonce de cette victoire a été accueillie avec une grande joie et une fierté immense par ses collègues du CAJC, qui tiennent à exprimer leurs remerciements chaleureux et leurs félicitations les plus sincères envers leur frère, M. Mohamed HALIDI.

Cette réussite éclatante est un exemple inspirant pour la jeunesse comorienne, montrant que le dévouement, la persévérance et la passion pour l’apprentissage peuvent conduire à des réalisations extraordinaires. Lebaro, en remportant le titre de meilleur candidat, a démontré que le savoir et la détermination sont des armes puissantes pour réaliser des rêves et pour porter haut le drapeau de son pays.

Nous attendons avec impatience le retour de M. Mohamed HALIDI et espérons que cette victoire soit le début de nombreuses autres réalisations exceptionnelles pour lui et pour les Comores.

179 Bourses d’études au Maroc pour les candidats comoriens en 2023 – 2024

L’éducation est la clé du développement personnel et de la prospérité nationale. En 2023-2024, le Maroc offre 179 bourses d’études aux candidats bacheliers comoriens, leur ouvrant les portes de formations universitaires et techniques de haut niveau. Ces opportunités uniques promettent de doter les bénéficiaires de compétences de pointe, créant ainsi un avantage significatif par rapport à leurs pairs étudiants au Maroc, qui sont aujourd’hui des leaders dans leurs domaines respectifs et contribuent activement au développement des Comores.

Investissement dans un Avenir Prometteur

Les 179 boursiers comoriens sélectionnés ont remporté un investissement précieux dans leur avenir. En poursuivant des formations universitaires et techniques de qualité au Maroc, ils ont la possibilité de se distinguer dans leurs domaines d’études. Ces compétences avancées sont des atouts précieux qui les distingueront des étudiants au Maroc qui ont déjà gravi les échelons de la réussite académique et professionnelle, occupant désormais des postes de haut niveau aux Comores.

L’Élargissement des Horizons Académiques et Professionnels

Les opportunités offertes par ces bourses d’études au Maroc sont illimitées. Que ce soit en sciences, en ingénierie, en médecine, en commerce ou dans d’autres disciplines, les lauréats auront accès à des programmes de formation de premier plan. Les étudiants comoriens pourront s’épanouir dans un environnement d’apprentissage stimulant, se préparant ainsi à des carrières florissantes et influentes.

Un Renforcement des Relations Bilatérales

L’octroi de ces bourses renforce également les relations entre le Maroc et les Comores. Les échanges culturels et académiques facilités par ces bourses sont essentiels pour une meilleure compréhension mutuelle et une coopération à long terme entre les deux nations. Les étudiants comoriens apporteront une expérience enrichissante au Maroc, et à leur retour, ils joueront un rôle clé dans le développement des Comores.

Un Avenir Lumineux en Perspective

Pour les 179 étudiants comoriens retenus, ces bourses d’études au Maroc représentent bien plus qu’une opportunité éducative. Elles constituent un tremplin vers un avenir exceptionnel et offrent la possibilité de rivaliser avec les anciens étudiants marocains qui occupent déjà des postes de haut niveau aux Comores. Ces boursiers auront accès à des ressources académiques de renommée mondiale, à des expériences multiculturelles enrichissantes et à des perspectives de carrière internationales. Leur expérience au Maroc sera un atout précieux, non seulement pour leur propre avenir, mais aussi pour le développement des Comores

Les 179 bourses d’études au Maroc pour les candidats bacheliers comoriens en 2023-2024 ouvrent la voie à un avenir prometteur. Les étudiants comoriens qui en bénéficient seront en mesure de rivaliser avec les nombreux étudiants ressortissants des universités marocaines devenus des leaders dans leur domaine aux Comores. Cette opportunité unique démontre l’importance de l’éducation et de la mobilité internationale pour la construction d’un avenir meilleur, à la fois pour les individus et pour les nations.

À la découverte de « Mbina » de Salim M’ze Hamadi Moissi Seush : Art, Musique et Engagement

Salim M’ze Hamadi Moissi Seush, l’artiste aux trois casquettes, se prépare à nous emmener dans un voyage musical unique avec son dernier projet intitulé « Mbina ». Dans cet article, nous explorerons ce mélange artistique de danse, d’écriture et de chant, tout en mettant en lumière l’engagement citoyen de l’artiste dans le domaine culturel. Accrochez-vous, car « Mbina » est sur le point de vous emporter dans un tourbillon artistique exceptionnel.

La Trinité Créative : Danseur, Écrivain et Chanteur

Salim M’ze Hamadi Moissi Seush, un natif de Dzahani Tsidje, est un artiste aux multiples talents. En tant que danseur professionnel, il a foulé les scènes du monde entier, de Paris à Genève, en passant par Stockholm, Riyad, Saint-Denis et Dakar. Il a conquis le monde grâce à son talent de danseur, mais son expression artistique ne s’arrête pas là. En tant qu’écrivain, il est l’auteur du livre « Les danses traditionnelles des Comores (Ngazidja) », une œuvre qui explore et préserve les richesses culturelles de son pays d’origine. Maintenant, Salim M’ze Hamadi Moissi Seush se lance dans le monde de la musique en tant que chanteur, dévoilant un nouvel aspect de sa créativité.

« Mbina » : Un Projet Musical Évocateur

L’EP « Mbina » se compose de trois titres captivants, et c’est un véritable régal pour les amateurs de musique. Dans ce projet, Salim M’ze Hamadi Moissi Seush nous fait découvrir le son en vogue de l’#Amapiano, et il le fait avec une qualité indéniable. Les mélodies entraînantes vous invitent à danser, et c’est là une « nouvelle tendance » à laquelle vous ne pourrez résister. Cependant, il vous prévient : ne pas se laisser emporter par le rythme serait « prendre une gifle ». Ces mots reflètent son talent incontestable qui inonde chaque note de « Mbina ».

Engagement Citoyen dans l’Art et la Culture

Salim M’ze Hamadi Moissi Seush, en explorant différents domaines artistiques, démontre un engagement profond envers la préservation et la promotion de la culture comorienne. Son livre sur les danses traditionnelles des Comores est un témoignage de sa volonté de préserver et de partager l’héritage culturel de son pays. En ajoutant la musique à son répertoire artistique, il élargit son influence et contribue à la vitalité de la scène artistique comorienne.

Préparez-vous à « Mbina »

Le projet « Mbina » de Salim M’ze Hamadi Moissi Seush est sur le point de sortir, et vous devriez préparer vos oreilles à cette expérience musicale exceptionnelle. Sa trinité artistique, combinant la danse, l’écriture et la musique, est une véritable célébration de la créativité et de l’engagement culturel. Alors, soyez prêts à vous laisser emporter dans le monde envoûtant de « Mbina », un voyage que vous n’oublierez pas de sitôt.

Restez à l’écoute et attendez avec impatience la sortie de « Mbina » de Salim M’ze Hamadi Moissi Seush. C’est un projet qui promet d’apporter une touche unique à l’art, à la musique et à la culture, tout en incarnant l’esprit d’engagement citoyen qui transcende les frontières artistiques.

Rendez-vous le 20 octobre dans vos plateformes de streaming préféré.

Nous espérons le voir dans une de nos plateforme de streaming audio, le premier des Comores et de l’Ocean Indien waiichia.com

Jeux Olympiques de Robotique : Les jeunes ambassadeurs des Comores triomphent à Singapour

Le 8 octobre 2023 restera gravé dans l’histoire de la robotique pour les jeunes ambassadeurs des Comores, qui ont décroché une victoire sensationnelle lors de leur premier match aux Jeux Olympiques de Robotique à Singapour. Cette compétition a marqué un moment historique pour ces jeunes talents comoriens qui ont démontré une expertise impressionnante en matière de robotique.

Les Jeux Olympiques de Robotique sont une plateforme internationale où les jeunes esprits créatifs peuvent montrer leur ingéniosité dans la conception, la programmation et la manipulation de robots pour résoudre des problèmes complexes. Les équipes participantes sont issues de différents coins du monde, mettant en compétition certaines des jeunes promesses les plus prometteuses dans le domaine de la robotique.

L’équipe comorienne a fait une entrée remarquable en compétition, où ils ont affronté des concurrents venant des quatre coins de la planète. Leur robot, surnommé « TechTriomphe », a fait preuve d’une précision et d’une agilité exceptionnelles pour accomplir les tâches assignées dans l’épreuve.

L’événement, qui a débuté le 6 octobre, a vu les jeunes ambassadeurs des Comores rivaliser avec détermination et intelligence, démontrant leurs compétences en résolution de problèmes et leur maîtrise de la technologie robotique. Leur succès au premier match a été salué par des applaudissements enthousiastes de la foule et des éloges de la part des organisateurs et des concurrents.

Le capitaine de l’équipe comorienne, Ahmed Ismaël, a déclaré avec fierté : « C’est un honneur de représenter notre nation aux Jeux Olympiques de Robotique, et nous sommes ravis d’avoir remporté notre premier match. Cela montre que les Comores ont un énorme potentiel dans le domaine de la technologie et de la robotique. »

Les Jeux Olympiques de Robotique sont bien plus qu’une simple compétition. Ils offrent une occasion unique aux jeunes de partager des idées, de collaborer avec des pairs du monde entier, et d’acquérir une expérience inestimable dans le domaine en constante évolution de la robotique.

L’équipe comorienne a encore plusieurs épreuves à affronter au cours de ces Jeux Olympiques de Robotique, mais leur victoire initiale leur a déjà valu une place spéciale dans le cœur de leur nation. Les Comores peuvent être fiers de leurs jeunes ambassadeurs qui ont montré au monde entier que la passion, la créativité et le travail acharné peuvent ouvrir la voie à la réussite dans le domaine de la robotique.

Repenser l’éducation en Afrique : Intégrer l’Entrepreneuriat dès le Collège


L’Afrique, et plus particulièrement les Comores, a vu ces dernières années une floraison de programmes de formation en entrepreneuriat et leadership pour les jeunes. Ces initiatives ont été saluées lors de grandes cérémonies et ont même conduit à des nominations au niveau international. Cependant, une question demeure : qu’en est-il des résultats concrets de ces formations ? Sommes-nous réellement en train de voir une transformation positive de notre société grâce à ces jeunes entrepreneurs et leaders en herbe ?

Malheureusement, la réalité semble bien éloignée des attentes. De nombreux jeunes africains, y compris ceux des Comores, formés dans le cadre de ces programmes, se retrouvent souvent pris au piège de l’exploitation dans des entreprises privées et étatiques. D’autres, faute de débouchés, sont contraints de transformer leurs compétences acquises lors de ces formations en simples moyens de subsistance. Cette situation soulève la question de savoir s’il est temps de repenser notre approche de la formation des jeunes, notamment en intégrant l’entrepreneuriat dès le collège.

Le besoin de repenser notre système éducatif

Le constat actuel nous pousse à réfléchir sérieusement à une refonte de notre système éducatif. Actuellement, la plupart des systèmes éducatifs africains sont axés sur l’acquisition de compétences académiques et professionnelles traditionnelles. Cependant, cette approche ne prépare pas les jeunes à faire face aux défis économiques et sociaux en constante évolution auxquels l’Afrique est confrontée.

L’intégration de l’entrepreneuriat dans l’éducation

Une solution prometteuse consiste à intégrer l’entrepreneuriat dans le programme éducatif dès le collège, voire dès le milieu du primaire. Cette approche présente plusieurs avantages :

  1. Préparation précoce: En enseignant les bases de l’entrepreneuriat dès le plus jeune âge, nous préparons les élèves à penser de manière entrepreneuriale et à développer des compétences clés telles que la créativité, la résolution de problèmes, et la prise d’initiatives.
  2. Encouragement de la créativité: L’entrepreneuriat favorise la créativité et l’innovation. En introduisant ces concepts dans les écoles, nous encourageons les jeunes à penser de manière inventive et à développer des projets qui peuvent avoir un impact positif sur leur communauté.
  3. Création d’emplois locaux: En formant une nouvelle génération d’entrepreneurs, nous favorisons la création d’emplois locaux, réduisant ainsi la dépendance à l’égard de l’emploi gouvernemental et étranger.
  4. Autonomie financière: L’entrepreneuriat offre aux jeunes la possibilité de devenir financièrement autonomes et de contribuer au développement économique de leur pays.

Il est grand temps de repenser notre approche de l’éducation en Afrique, en particulier aux Comores. L’intégration de l’entrepreneuriat dans le programme éducatif dès le collège pourrait être une étape cruciale pour préparer nos jeunes à relever les défis du 21e siècle et à contribuer de manière significative à la transformation positive de notre société. Il est temps d’agir pour que nos jeunes ne soient pas seulement formés, mais aussi préparés à créer un avenir meilleur pour eux-mêmes et pour notre continent.

Engagement pour la Protection des Écosystèmes Verts : Le 4ème Forum Régional sur l’Économie Bleue et le Tourisme Durable

Aujourd’hui, alors que le 4ème Forum Régional sur l’Économie Bleue et le Tourisme Durable s’ouvre au Palais du Peuple de Moroni, il est temps de mettre en avant l’engagement de chacun d’entre nous pour la protection des écosystèmes verts. Cette rencontre, qui rassemble plusieurs autorités nationales et internationales, promet trois jours de réflexion et de discussions fructueuses.

L’un des moments phares de cet événement sera l’intervention de Mme Nadjati SOIDIKI, Directrice Générale de l’ANPI, lors de la table ronde intitulée « #YouthConnektAfrica : Comment connecter les femmes et les jeunes entrepreneurs africains pour tirer profit du marché de la #ZLECAf et accélérer le processus ? » Cette table ronde soulève des questions cruciales sur la manière dont nous pouvons collaborer pour créer un avenir plus durable, tant sur le plan économique que environnemental.

L’Économie Bleue et le Tourisme Durable sont des concepts qui se fondent sur le respect de la nature et de ses ressources, et sur la promotion d’une croissance économique responsable. Ils nous rappellent l’importance des écosystèmes verts pour la survie de notre planète. Ces écosystèmes, qui comprennent les forêts, les océans, les zones humides, et bien d’autres, sont essentiels pour la biodiversité et la stabilité climatique.

Lorsque nous parlons de connecter les femmes et les jeunes entrepreneurs africains pour profiter du marché de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf), nous ne pouvons ignorer le rôle crucial que jouent ces écosystèmes dans nos économies. La richesse de la biodiversité africaine, les ressources naturelles abondantes et les paysages spectaculaires attirent des touristes du monde entier. Cependant, cela implique également une responsabilité de les préserver.

Alors, que pouvons-nous faire en tant qu’individus pour soutenir cet engagement en faveur de la protection des écosystèmes verts ? Voici quelques actions que nous pouvons tous entreprendre :

  1. Éduquer et Sensibiliser : Informons-nous sur les écosystèmes verts et partageons ces connaissances avec nos communautés. La sensibilisation est la première étape vers le changement.
  2. Consommer de manière responsable : Optons pour des produits durables, encourageons les entreprises qui adoptent des pratiques respectueuses de l’environnement et réduisons notre empreinte carbone.
  3. Soutenir la ZLECAf : Encourageons le commerce intra-africain, qui peut contribuer à réduire la dépendance aux importations et à stimuler la croissance économique durable.
  4. Participer à des initiatives locales : Rejoignons des groupes et des projets locaux qui œuvrent pour la conservation des écosystèmes verts. Chaque geste compte.
  5. Plaidoyer pour des politiques environnementales fortes : Engageons-nous pour des politiques qui protègent nos écosystèmes et promeuvent une économie verte.
  6. Soutenir l’éducation et la formation : Encourageons la formation des jeunes entrepreneurs et des femmes dans des domaines liés à la durabilité et à l’économie bleue.

Ensemble, nous pouvons faire la différence. Le 4ème Forum Régional sur l’Économie Bleue et le Tourisme Durable est une occasion précieuse de discuter de ces questions cruciales et de trouver des moyens concrets de travailler ensemble pour un avenir meilleur. Engageons-nous pour la protection de nos écosystèmes verts et pour un monde plus durable pour les générations futures.

Des Jeunes Entrepreneurs Comoriens au Camp International des Jeunes Entrepreneurs Africains

Dans un monde en perpétuelle évolution, où l’entrepreneuriat prend une place de plus en plus importante, la jeunesse comorienne se distingue par sa détermination à être au cœur de cette révolution économique. La première édition du Camp International des Jeunes Entrepreneurs Africains (Bootcamp CIJEA 2023) représente une opportunité inestimable pour les jeunes entrepreneurs comoriens de s’engager activement dans cette dynamique, avec le soutien du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Économie Sociale et Artisanat, ainsi que de l’Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs du Cameroun (ANJEC) et de ses partenaires..

Le Bootcamp CIJEA 2023 : Une Plateforme pour le Partage de Compétences des Jeunes Entrepreneurs Comoriens

Le Bootcamp CIJEA 2023 réunit environ 500 jeunes entrepreneurs africains de divers horizons pour une expérience unique axée sur le partage de compétences entrepreneuriales et la création d’un conseil africain des jeunes entrepreneurs. Cet événement offre une opportunité en or pour les jeunes entrepreneurs comoriens d’acquérir de nouvelles compétences, d’échanger avec des pairs et de bénéficier des connaissances de mentors expérimentés. Ce partage de compétences est essentiel pour réussir dans le monde des affaires.

Les Avantages de la Participation des Jeunes Entrepreneurs Comoriens :

  1. Partage de Compétences Entrepreneuriales : Les jeunes entrepreneurs comoriens auront l’opportunité d’acquérir des compétences entrepreneuriales de haut niveau grâce à des sessions de formation complètes, couvrant divers aspects de l’entrepreneuriat, de la gestion d’entreprise à la finance, en passant par le marketing. Ce partage de compétences leur permettra de développer leurs entreprises de manière efficace et durable.
  2. Élargissement du Réseau : Le Bootcamp CIJEA 2023 réunit des jeunes entrepreneurs de toute l’Afrique. Cela offre une occasion unique de créer des liens, d’établir des partenariats et de trouver des opportunités de collaboration à l’échelle continentale, favorisant ainsi l’expansion des entreprises comoriennes.
  3. Inspiration et Motivation : La participation à un événement international d’une telle envergure inspire les jeunes entrepreneurs comoriens en leur montrant que leurs rêves d’entrepreneuriat sont réalisables. Cela les motive à persévérer malgré les défis rencontrés sur le chemin de la création d’entreprise.
  4. Contribuer au Développement Économique des Comores : En acquérant de nouvelles compétences et en élargissant leur réseau, les jeunes entrepreneurs comoriens reviennent dans leur pays avec des outils et des idées pour contribuer au développement économique et à la création d’emplois.

La participation des jeunes entrepreneurs comoriens au Bootcamp CIJEA 2023 est une opportunité à ne pas manquer.

Cela renforce la position des Comores sur la scène entrepreneuriale africaine et contribue à la réalisation des objectifs vers l’autosuffisance alimentaire et l’indépendance économique de nos pays. Nous sollicitons le soutien de tous ceux qui partagent cette vision pour l’avenir prometteur de la jeunesse comorienne dans le monde des affaires. Nous croyons fermement que l’investissement dans la jeunesse entrepreneuriale comorienne est un investissement dans un avenir prospère pour le pays.

Engagement Citoyen : L’Université des Comores, le Croissant Rouge Comorien et l’Armée Nationale de Développement unis pour un campus plus propre

Le samedi 30 septembre, une formidable initiative a vu le jour à l’Université des Comores, où le Croissant Rouge Comorien, l’Armée Nationale de Développement, et l’armée comorienne se sont unis pour participer à la Journée Propre. Cette journée a été marquée par des efforts concertés pour rendre le campus plus propre et plus agréable pour tous. Cette action citoyenne exemplaire démontre comment, ensemble, nous pouvons faire une réelle différence dans notre communauté tout en promouvant la responsabilité environnementale.

Un partenariat pour le bien de la communauté : L’Université des Comores a joué un rôle central dans la mise en place de cette Journée Propre, en rassemblant des partenaires clés tels que le Croissant Rouge Comorien, l’Armée Nationale de Développement. Cette collaboration montre à quel point il est important de travailler ensemble pour créer un impact positif dans notre environnement immédiat.

Le pouvoir de l’engagement citoyen : L’événement a été une belle démonstration de l’engagement citoyen.

Les étudiants, la coopérative, le personnel de l’université, le Croissant Rouge Comorien et l’Armée Nationale de Développement ont tous convergé vers un objectif commun : rendre le campus plus propre et plus agréable. Cela montre que lorsque les citoyens se mobilisent, ils peuvent accomplir de grandes choses pour leur communauté.

Un campus transformé : La Journée Propre a permis de nettoyer les espaces communs de l’Université des Comores. Des équipes de volontaires ont ramassé les déchets, balayé les rues et entretenu les jardins. Le résultat était visible : un campus qui était plus propre, plus attrayant et plus respectueux de l’environnement.

Au-delà de la propreté du campus, cette initiative a également renforcé la sensibilisation à la responsabilité environnementale. Les participants ont appris l’importance de réduire les déchets, de recycler et de préserver la nature. Ces enseignements sont essentiels pour créer une communauté plus respectueuse de l’environnement.

Un exemple inspirant :

La Journée Propre de l’Université des Comores est un exemple inspirant de ce que l’engagement citoyen peut accomplir. Elle montre que même de petites actions peuvent avoir un impact significatif sur notre environnement et notre communauté. Il est important de continuer à soutenir de telles initiatives et d’encourager l’engagement citoyen à tous les niveaux.

La Journée Propre de l’Université des Comores, organisée en partenariat avec le Croissant Rouge Comorien, l’Armée Nationale de Développement, a été une réussite remarquable. Elle nous rappelle que lorsque la communauté se mobilise, elle peut créer un environnement plus propre et plus sain pour tous. Cette initiative est un exemple inspirant de l’engagement citoyen et de la responsabilité environnementale, et elle devrait être saluée et encouragée. Ensemble, nous pouvons faire une réelle différence dans notre communauté et promouvoir un avenir plus durable pour tous.

Comores Câbles et le Câble 2Africa : Pour Connectivité de haut débit

Dans un monde de plus en plus connecté, l’accès à Internet est devenu une nécessité fondamentale. Les Comores, comme de nombreuses régions, ont fait face à des défis en matière de connectivité, de coûts élevés et de qualité de service. Cependant, l’arrivée du câble 2Africa par le biais de Comores Câbles offre des opportunités passionnantes pour les citoyens, ainsi que des solutions pour réduire la facture numérique et améliorer la qualité de l’accès à Internet.

Comores Câbles et le Câble 2Africa : Une Nouvelle Ère de Connectivité

Comores Câbles, en partenariat avec le câble 2Africa, inaugure une ère nouvelle de connectivité pour les Comores. Avec une capacité de transmission allant jusqu’à 160Tb/s Gbits, ce câble relie 46 points d’atterrissage dans 33 pays, offrant une opportunité unique d’améliorer la connectivité dans la région.

En tant que fournisseur d’accès Internet pour les opérateurs de télécommunications tels que Telma et Comores Telecom, Comores Câbles joue un rôle essentiel dans cet engagement citoyen pour une connectivité de qualité.

Impact sur les Citoyens : Réduction de la Facture Numérique

L’accès à Internet à des coûts abordables est essentiel pour chaque citoyen. Grâce au câble 2Africa et à la collaboration avec les opérateurs de télécommunications, nous pouvons nous attendre à une réduction significative de la facture numérique. Les tarifs Internet devraient devenir plus compétitifs, permettant ainsi aux familles et aux entreprises locales de réaliser des économies considérables sur leurs factures mensuelles.

Amélioration de la Qualité de l’Accès à Internet

La qualité de l’accès à Internet est tout aussi importante que son coût. Avec le câble 2Africa et la contribution de Comores Câbles, nous pouvons nous attendre à une amélioration significative de la vitesse et de la stabilité de la connexion Internet. Les interruptions seront moins fréquentes, et les utilisateurs pourront profiter d’une expérience en ligne plus fluide.

Opportunités pour Comores Câbles : Un Fournisseur d’Accès Internet de Premier Plan

En tant que fournisseur d’accès Internet pour les opérateurs de télécommunications majeurs des Comores, Comores Câbles est bien placé pour tirer profit de cette nouvelle ère de connectivité. En offrant des services Internet de haute qualité à des tarifs compétitifs aux opérateurs, la société peut attirer de nouveaux partenaires commerciaux et renforcer sa position sur le marché.

Ensemble vers un Avenir Numérique Inclusif

L’arrivée du câble 2Africa par le biais de Comores Câbles est une opportunité extraordinaire pour les citoyens, les entreprises locales et la région dans son ensemble. Cet engagement citoyen ouvre la voie à une connectivité de qualité, à une réduction de la facture numérique et à un avenir numérique plus inclusif pour tous.

En travaillant main dans la main avec les opérateurs de télécommunications et Comores Câbles, les citoyens peuvent contribuer à façonner un avenir où Internet est accessible, abordable et fiable pour tous. C’est un engagement collectif vers un avenir numérique meilleur, où chacun peut se connecter, prospérer et réussir.

Start typing and press Enter to search